Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 août 2016 2 30 /08 /août /2016 14:54
Copenhague juillet 2016

Pendant une dizaine de jours nous avons eu le bonheur de découvrir cette superbe ville de Copenhague, capitale du Danemark, mais aussi d’aller faire un tour en Suède à Malmo (25mn en train) ainsi que sur le fjord de Rosekilde (20mn en train). Nous nous sommes régalés même si le coût de la vie là-bas est plus élevé qu’en France. Nous avions trouvé une très jolie maison sur airbnb et son hôtesse a été adorable, nous laissant plein de jouets pour les enfants, une super poussette tout terrain et un vélo avec siège enfant…trop bien ! Si vous avez envie d’en voir un peu plus quelques unes de nos photos sont visibles sur :

https://photos.google.com/share/AF1QipPAK10O8QAFxxqdFZLTHKW3s4EqXhCOcjQV6POpiitQWDadMygZI3f4ZE7wbdrlUQ/photo/AF1QipOLXHjEM_EXfsTgrMdzBPltem_T8BnEGEmb098p?key=NWtIWFh4RlNjUGhKOGRIV2ZHVUxsQmNXNk5xVWZn

Published by magalipao
commenter cet article
12 juin 2016 7 12 /06 /juin /2016 20:15

Récit de mon chéri => SAUTE MOUFLON 50km-2950m , Samedi 11 Juin 2016

4h30... Contrairement à d'autres veilles de courses j'ai dormi, mais je n'ai pu m'empêcher de regarder la 1ère mi-temps du match France-Roumanie.

Cette course je me suis enfin décidé à la faire le lundi et j'ai dû batailler avec la technique pour réussir à m'inscrire au dernier moment.

Je pars à 5h15 et vais récupérer Christophe pour le Covoiturage jusqu'à Lamalou au départ. Sa femme Patricia nous récupèrera à Roquebrun à l'arrivée.

Nous arrivons à Lamalou bien en avance , cela nous permet de prendre les dossards tranquillement.. J'ai trouvé le village de Lamalou plutôt fourni en bâtiments d'époque et imposants, l'activité de cure du village doit lui permettre d'attirer du monde.

J'apprécie qu'il y ait le profil sur le dossard. Mais une coureuse nous dit qu'il n'est pas bon, celui qui est valable est le grand profil qui annonce 50 km (quoique je n'ai pas fini d'avoir de nouvelles révélations...)

Nous patientons avec une petite pause toilette.

Puis le brief d'Antoine GUILLON, organisateur et concepteur de la course. Il nous apporte les recommandations d'usage. Il semble frêle et sec, j'apprends son poids 50kg pour 1,77m, il a vraiment un profil de cabri ou de chamois.

Bizarrement je n'ai pas mon appréhension habituelle avant le départ, l'insouciance. Mais pourtant ce ne fut pas une partie de plaisir.

Nous partons à 7h30 et sommes 215 inscrits. Je n'ai pas prévu véritablement de durée. En mai lors du Marathon de l'Hortus avec David j'ai mis 6h41 pour 1500 m de dénivelé. Je me dis que 10h serait pas mal.

L'allure dans Lamalou est plutôt rapide. Je suis surpris, je demande à Christophe si il y a un scratch intermédiaire ?!

Puis nous attaquons la montée tranquillement et progressons vers le Plateau du Caroux. Le temps est voilé et il fait frais, nous n'avons pas besoin de nous couvrir.

Après avoir traversé le plateau et pris quelques photos qui me font perdre quelques places nous abordons une descente technique. Je ressens alors une grosse fatigue, plus de jus et je préfère progresser doucement. Je me fait doubler par une vingtaine de coureurs. Une fois la descente achevée nous repartons sur une montée en sous bois avec quelques marches de pierre. La progression est lente. Je suis en tête d'un petit trio et j'avance méthodiquement au mental. J'entends le coureur derrière qui souffle. Une fois arrivé sur un surplomb puis nous abordons une petite descente je l'entends dire « Merci mon Dieu » je lui dis « on redescend là ? » il me dis « oui « visiblement soulagé.

Avant d'arriver au ravito de St Martin nous franchissons le lieu mythique de la Saute Mouflon : la cascade. Elle est magnifique et je la prends en photo.

Lors du ravito je croise des coureurs qui m'ont l'air aussi éprouvé que moi et pourtant je pensais être le seul à la ramasse. Je prends un peu de temps et je repars. La pointeuse fait ses comptes 150 coureurs sont passés et il en reste 50.

Une autre côte est annoncée...

Elle fut dure également , mais au bout un speaker avec 3 à 4 personnes qui font un sacré tintamarre avec des cornes de chantier. Leur bruit m'attire et me donne hâte d'y arriver. En les atteignant je les félicite pour leurs encouragements qui m'ont fait du bien. Le speaker me gratifie d'un « Finisher François, finisher. Bon il te reste la descente sur Mons 3 km »

Je me suis dit que 3 km je les gérerais... Funeste erreur. J'ai réalisé que je faisais le parcours du Trail du Caroux à l'envers et je me suis très bien souvenu de cette descente que j'avais monté avec difficulté. Arggh

Lors de la descente sur Mons un jeune me double en m'apprenant que nous serions dans les temps pour la barrière horaire de 6h à Mons , cela fait 5h que nous courons.

A l'arrivée du ravito de Mons je suis à 15 minutes de la barrière horaire. Heureusement une des bénévoles reçoit un message « la barrière est reculée de ¾ heures . Trop de gens seraient hors course et cette décision m'a semblé juste.

Je demande quand est le prochain ravito et je suis content d'entendre qu'il est à 7,5 km mais lui aussi avec une barrière horaire. Je repars.

Arrivée au ravito de la Garlande je trouve des bénévoles avec des perruques blondes et le rosé au frais. Kiki me fait profiter de sa douche improvisée. L'ambiance est bonne. Ils étaient prêts à boucler dans les 15 minutes qui suivaient.

Le groupe de 3 jeunes que j'ai doublé et qui pensaient être grillés pour la barrière horaire arrivent. Le responsable de la navette pour les abandons passent et demandent si certains veulent revenir sur Roquebrun. Un coureur qui avait l'air en forme dit oui. Cet scène m'a interpellé et je me suis dit « et si tu te laissais tenter... »

Finalement j'ai demandé s'il y avait une nouvelle barrière horaire et on m'a rassuré sur ce point . Malheureusement l'infirmière m'a un peu miné en remplissant mon Camel Back car elle annonce à un coureur qu'il reste 20 à 22 km. L'idée de 2 km supplémentaires aux 50km prévus ne me réjouit pas. Lorsque je demande à l'un des bénévoles la direction il me désigne une montagne escarpée et dit : « vous allez là haut et le prochain ravito est à 15km »

je repars conscient que j'avançais lentement mais depuis Mons je faisais un peu de relance en descente. Mon GPS m'annonçait du 4,5km/h je me suis dit que je ne ferais pas les 10h espérées.

Finalement je descends sur Vieussan et grimpe au dessus du village le surplombe et envie avec force le groupe de canoé kayak qui descend la rivière. La montée est longue mais peu raide après ce que nous avons vécu.

Je suis rattrapé par un coureur avec qui je finirais pratiquement la course (il me lâchera aux 2 derniers km). Il me demande combien il reste de km et lui annonce que nous en avons fait 40. Il a 36km sur son GPS. Puis nous doublons un jeune coureur à la ramasse, qui me demande combien j'ai sur mon GPS et il grimace à l'annonce de mes 40 car lui en a 42. Je suis étonné de voir qu'il peut y avoir autant d'erreurs sur des montres de ce prix.

Avec mon compère de galère nous nous faisons la réflexion que nous faisions plus de la marche nordique que de la course. J'ai découvert aussi , ce que je n'avais jamais vu auparavant, que des sentiers avaient été tracé par Antoine GUILLON uniquement pour ce trail. Les buissons étaient taillés et la trace était nette.

Un moment j'ai douté de l'annonce de ce ravito à 15km annoncé à la Garlande. Ils étaient quand même bien gais . Puis finalement le ravito est là mais il reste bien 7km et non 5 si la distance avait été respectée. Par contre certains coureurs disaient qu'il y avait une barrière horaire à l'arrivée. Je me suis alors posé la question d'une arrivée hors barrière horaire . Comment dire à un coureur qu'il était finisher mais hors course et que son temps n'était pas pris en compte. J'ai trouvé cela cruel et injuste. Mais lorsque je l'ai demandé à un bénévole du ravito il a ri en voyant mon incrédulité. Je me suis rassuré et nous sommes reparti tranquilles.

Mais au fur et à mesure je décomptais la distance et les kilomètres s’allongeaient. Je n'avais pas fait cela de tout le parcours mais là, j'avais hâte.

Finalement mon compère qui ne regardait que le sentier a pris ses distances, nous avions rejoint une coureuse qui m'a maintenu à distance jusqu'à la fin .

J'avais dit à mon compère que tant que nous ne verrions pas le village nous ne serions pas vraiment soulagés. Et plus les sentiers défilaient et plus je m'impatientais.

Enfin j'entame les 2 derniers kilomètres les plus faciles normalement. Je surplombe alors le village. Et la descente s'amorce à la poursuite de ma coureuse. Une fois arrivé sur le bitume je regarde le cardio « 400m » super j'accélère pour la rattraper, puis tombe sur une petite côte que je franchis en marchant. Elle a remis les gaz et je ne la rattraperai plus. Dans les rues je suis heureux, ce trail a été une sacré épreuve mentale et rarement sur une course je me suis posé autant de question sur l'abandon ou sur l'impossibilité de continuer pour des raisons d'organisation.

J'arrive sur la place et doit faire une petite boucle et me présenter devant le Portique d'arrivée, au final cela fait 52km & 2950 m !!!!

Patricia m'encourage dans le micro que lui a donné le speaker. Christophe son mari est arrivé en 9h30 et il est 53ème. Il est douché il a l'air reposé. Cette course est uniquement un entraînement pour lui, il fait la TDS cet été.

Je suis vidé. J'ai un peu mal aux dents à cause des gel en pastilles. J'ai bien géré la course avec ces pastilles en les mangeant toutes les 20 minutes, par contre j'ai assez vite saturé avec les barres de céréales.

Une fois posé au bout de 5 minutes je suis allé mangé une soupe excellente (un minestrone) et une salade car l'ingestion de pâtes depuis 3 jours me lasse et je ne rêvais que de légumes et de fruits. Une excellente idée de l’organisation était de nous donner de la pastèque je me suis régalé.

Voilà une course de 11h30 résumée en quelques lignes.

Je suis 137 sur 217 inscrits et 176 finishers.

Fier de l'avoir fait mais la prochaine fois je m'entraînerais, promis !

Published by magalipao
commenter cet article
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 19:13
Festa-trail 21.22.05.16 (34)

* Tour du Pic st loup de nuit pour moi. Départ samedi 21h30. Depuis un mois j'ai trouvé un peu de temps pour m'entrainer 2 à 3 fois par semaine à midi 3/4h voir 1h et comme plusieurs personnes que je connais bien font le tour du pic de jour et avaient envie que j'y participe...j'ai décidé de prendre part à celui de nuit ! Merci à eux car en ce samedi soir je suis vraiment très heureuse d'être là "chez moi" ! Que dire de ma course ? Tout simplement que je me suis régalée de A à...Z ! J'ai l'impression de retrouver ce plaisir de courir, ces endorphines, cette joie des paysages et bruits nocturnes... je me sens bien et je n'arrête pas de me dire "il n'y a que 18km". C'est comme ça que je finirais la course en 2h27mn. Un très bon temps pour moi car je pensais mettre plutôt 2h40. Un énorme plaisir comme d'habitude dans la grande descente...

* Le dimanche je suis là pour encourager les nombreux coureurs du TCN (Theize Club Nature), club de mon chéri mais basé près de Lyon dans le Beaujolais. Hélas couchée tard et nuit hachée car réveil de mon bb...mon réveil ne se fait qu'à 9h30 ! Je me dépêche alors de me préparer mais snifff je ne pourrais pas aller les encourager au ravito de lauret comme prévu, ni aller voir ceux qui font le tour du pic st loup de jour à Cazeviellle vers 10h30... Je prend donc la résolution d'aller avec mes 2 enfants au ravito de Valfaunès. Là on m'explique comment regarder si mon chéri est passé...et je vois qu'il n'a pas pointé OUF ! Par contre son ami David est passé 10mn avant notre arrivée, dommage... 30mn plus tard toujours personne... on descend pour aller à sa rencontre... mais les coureurs se font rares... et alors qu'on attend toujours on voit les "fermeurs de course" ! On nous explique donc que mon chéri devra s'arrêter...je me dit qu'il me téléphonera et décide d'essayer d'aller voir David et les autres au prochain ravito, celui entre l'Hortus et le Pic St Loup. Arrivée là-bas une soixantaine de coureurs sont passés. Je décide donc (il est 12h30) de faire manger les enfants en regardant les coureurs qui passent... A 13h voilà mon chéri ! Génial il est toujours dans la course ! Il m'explique qu'au ravito de Valflaunès il a pointé en même temps que David et qu'on l'a donc attendu...pour rien... On reste encore 40mn environ mais il n'y a plus de coureurs connus et je me dis qu'on a dû louper David...?

Contrairement aux premiers dires, j'ai apparemment le temps d'aller au ravito de Cazevieille puisqu'il faudra environ 1h à mon chéri pour y être.

Arrivée là-bas à 14h on se dépêche et regarde bien les coureurs... Mais 30mn plus tard il n'y a personne de connu...et nous décidons donc d'aller à l'arrivée... j'apprendrais plus tard que mon chéri est passé là à...13h58 ! On s'est donc loupé de peu...

A saint Mathieu c'est la fête il y a à nouveau plein de personnes connues et plein de coureurs qui boitent... David et mon chéri arrivent peu de temps après...

Au podium ils nous font remarquer que TCN est bien présent (cf. photos). Sylvie est 3ème féminine du Marathon de l'Hortus, le relais masculin est 2ème, idem pour le relais mixte !!! Et c'est Maud la 1ère féminine ! Une super journée pour tout le monde. A refaire l'an prochain !!!

Photos sur

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/6287556848312461729?authkey=Gv1sRgCJ6p2O_1vsTFNQ#slideshow/6287556887098311618

.

Published by magalipao
commenter cet article
15 mai 2016 7 15 /05 /mai /2016 22:30
Rando Tour de l'Hortus (34) 15.05.16

Mon chéri n'ayant pas couru depuis le trail des terrasses du Lodévois, 27km, le 17 avril (presqu'un mois donc !) et comme dimanche prochain il prend le départ du Marathon de l'Hortus... nous avions décidé ce dimanche de faire une rando familiale en faisant...le tour de l'Hortus ! Très belle rando sous un superbe ciel bleu qui nous a permis de découvrir le château de Viviourès et de très beaux paysages ! Un régal. On vous la recommande !!! Prévoir 4h et 430m de dénivelé

Nos photos en cliquant sur le lien ci dessous :

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/6284939286261313537?authkey=Gv1sRgCMfTj_PW6q78YQ#slideshow/6284939372161374290http://

Published by magalipao
commenter cet article
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 21:38
La Ronde Castriote 03.04.16 (34)

Mon frère, mon chéri et un ami prenant le départ de cette course de 12km à Castries ce dimanche...j'avais décidé d'y participer moi aussi....pour découvrir l'arrière-pays de Castries !

Une foule impressionnante de coureurs participe à cette course, le départ se fait en musique sur un rythme trop rapide...mais dans l'euphorie du départ nous partons vite nous aussi ! 2km après je commence à avoir mal partout, et surtout aux fessiers, je me dit que j'ai fait une sacrée erreur n'ayant plus du tout d'entrainement. Je décide donc d'essayer de ne pas me faire doubler pour ne pas me démoraliser et de ne pas penser à mes douleurs. c'est au km6 que le plaisir revient enfin (sûrement grâce à mes amies les endorphines !) et c'est à ce moment là que la course me plait beaucoup plus car nous passons enfin sur des monotraces comme j'aime ! Je discute avec une femme très sympa du club de mon frère (cap st gély) et je cours longtemps dans les traces de mon ami Jacques...ce qui me plait bien ! (il est là pour faire la promo de sa course du 24 avril à st jean de védas et a un déguisement rigolo !)

km 10.5 je me dis qu'il faut que j'arrive à accélérer jusqu'à la fin car ça descend un peu et que c'est mon point fort...j'arrive à doubler pas mal de coureurs/ses ce qui me ravit et je me dis que je n'ai vraiment pas tout perdu de mes entrainements d'il y a quelques années. J'arrive en 1h10mn00s (le compte est rond !) et je suis bien contente de ce temps et de ma course. Mon chéri qui accompagne son ami Eric arrive 6mn plus tard et j'en profite pour les encourager et les prendre en photo. Mon frère aura mis 1h05mn10s.

C'est un repas gargantuesque qui nous attend après ! Très impressionnée car pour seulement 11 euros nous avons une bouteille de vin du domaine de l'arbousier (qui coute donc 7 euros), un joli tee shirt et un repas très bon et énorme ! Tout cela en ayant le plaisir de discuter avec les nombreux coureurs que je connais, notamment une traileuse très rapide et connue, Nathalie Henriques, que j'ai beaucoup de plaisir à retrouver, et qui finit 1ère en seulement 51mn sur ces 12kms.

Une matinée vraiment excellente. A refaire.

Mes photos sont visibles sur :

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/TrailCastries030416#slideshow/6269398895498402290

Published by magalipao
commenter cet article
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 21:51
Trail des Matelles 27.03.16 (34)

2ème édition dans ce superbe village médiéval situé à 15mn de Montpellier où j'ai la chance d'exercer le beau métier de kinée depuis déjà 10 ans... Ce dimanche au programme pour mon chéri départ du 22km/750m à 9h30 et pour moi du 10km/150m à 10h suivi ensuite des massages et étirements des coureurs qui en ressentiront le besoin.

Je me régale sur ce 10km où malgré le peu d'entrainement (45mn une fois par semaine depuis un mois...bon ne rigolez pas, c'est déjà une petite reprise ;o) ) je me sens bien et je prend un plaisir ENORME à courir. Les odeurs de la garrigue m'envahissent et les senteurs sont là. Beaucoup de supporters m'encouragent (l'avantage de courir "chez soi"...) Au km6 juste avant d'arriver au ravito j'aperçois devant ma collègue, Allison, je n'en crois pas mes yeux et je me fixe comme objectif de la rattraper... Je n'y arriverais jamais (elle m'apprendra qu'elle accompagnait une amie et qu'ensuite elle a donc accéléré le rythme) mais ce fut un chouette objectif qui m'a bien boosté... Après une série de monotraces très agréables le finish se fait dans les ruelles médiévales où les yeux prennent toujours autant de plaisir et j'en profite pour accélérer car je me sens bien... Arrivée en 1h03'47'' très heureuse avec de bonnes sensations... Il faudrait vraiment que j'arrive à trouver un peu plus de temps pour m'entrainer... Mon chéri termine lui en 2h46' avec quelques crampes comme tant de coureurs mais heureux de cette belle course...

Ce n'est que vers 14h30 que nous arrêtons de nous occuper avec mes 2 autres collègues des coureurs mal en point car ce 22km laisse des traces : malgré le plaisir des monotraces et des superbes panoramas beaucoup de crampes et de grosses contractures...

Une journée à refaire vraiment très très agréable avec beaucoup de plaisir à revoir tous ces coureurs que je côtoyais "dans ma vie d'avant"....

PHOTOS visible sur (toutes celles prises dans la nature ont été faites par Marc BIANCIOTTO)

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/TrailMatelles270316#slideshow/6266823493359956514

Published by magalipao
commenter cet article
7 février 2016 7 07 /02 /février /2016 22:02
Nuit au Pic du Midi 10.12.15

Cadeau de Noël pour mon chéri : une nuit au pic du midi que nous avons passé le 10 décembre 2015. En arrivant en début d'après-midi au sommet à 2877 m d’altitude, nous avons pu profiter de la vue panoramique sur la chaîne des Pyrénées. Puis guidé par un animateur, nous avons appris à nous repérer parmi les étoiles et les constellations, sous un ciel très pur de haute montagne. Un ciel comme je n'imaginais pas qu'il en existait.
Nous avons enfin observé dans l’un des deux grands télescopes quelques-unes des merveilles célestes. Le lendemain matin, après le lever de Soleil (impressionnant ! Inoubliable...), en passager privilégié nous avons visité les coupoles du télescope de 2 m, le plus grand sur le territoire français, et des coronographes.

Un nuit inoubliable ! Nous avons passé la suite de notre séjour à Bagnères-de-Bigorre où j'ai revu Manu que je n'avais pas vu depuis env. 13 ans je pense...Non non nous n'avions même pas changé ! Juste notre mode de vie...

Photos visibles en cliquant sur le lien :

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/PicDuMidi101215#slideshow/6248657168462285218

Published by magalipao
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 21:59
Course du triadou (34) 24.10.15

Pas de course pour moi depuis mars 2014 (course d'Aigues Mortes) et si peu depuis avril 2012 (trail des citadelles)...en effet la vie m'a amené deux petits anges qu'il a fallu d'abord créé et dont il faut ensuite s'occuper...

Mais aujourd'hui il y a une course bien spéciale, en effet les 12km du triadou passent devant la maison de retraite où on travaille (notre dame des champs) et nous sommes 10 à y participer dont 4 kinés (cf. photo). Pour l'occasion les résidents nous ont personnalisé des tee-shirts et nous trouvons ça drôlement chouette ! J'ai recouru 45mn il y a deux semaines pour savoir si j'étais encore capable de courir 12km. Apparemment oui...on verra bien !

Plusieurs coureurs me reconnaissent me disent "on ne te voit plus" "moi je répond : effectivement...je ne cours plus ! j'ai eu 2 bébés..."

15h30 nous nous sommes donnés rdv avec Vincent qui nous "gère" et nous confie nos tee-shirts et nos dossards. Il sera là également pour nous encourager et nous prendre en photo.

16h. C'est le départ ! Nous sommes très nombreux. Les 3 premiers kms se passent bien. 5mn par km je suis ds le tempo que je me suis fixée. Mais subitement cela devient plus dur, mon rythme s'accélère et je commence à peiner. Autour de moi ça souffle fort et ça sue à grosses gouttes, hé oui cette année je fais bien partie de ceux qui souffrent.

J'ai hâte de passer devant notre maison de retraite car je sais qu'on va m'encourager chaudement (cf. vidéo sous l'article). Enfin au km6.5 je prend le tournant qui m'emmène à eux et là...j’entends "y a magaliiiii qui arrive" Ça crie, on m'encourage fort !!!! Je lève les bras pour remercier. Je cherche mon fils ainé et je le trouve, il a l'air tellement fier de moi, comme je suis heureuse ! Un petit bisou et je suis repartie ! Juste après je vois son petit frère, un autre bisou et...tout à coup je vois ma grand mère ! Allez hop 3ème bisou et j'arrête enfin de marcher pour retrouver les agréables sensations de la course. Sauf que là...tout à coup...je me sens ds le rouge...m'arrêter n'a jamais été mon fort et mon objectif de les voir est fini... Alors j'essaie tant bien que mal de me remotiver, de me dire qu'il ne me reste même pas la moitié de la course à faire.... Enfin je rentre aux Matelles, mon beau village médiéval, je me sens heureuse et ça va mieux... On me reconnait, on m'encourage et me voilà à nouveau avec un peu de jambe...

km9 on sort du village et je sens que j'ai mal aux pieds (pour la 1ère fois !) Il faut dire que ne retrouvant plus mes anciennes chaussures j'ai pris une autre paire n'ayant pas trop servi.... A l'arrivée j'aurais droit à une magnifique ampoule...

km12 enfin presqu'arrivés. Les maires (les 38 maires de la communauté de commune du Grd Pic St Loup) sont là pour nous encourager !!! Ils sont partis avec nous et ont fait la petite boucle (3.5km) Plus que 300m et me voilà enfin sous l'arche... OUF ! Heureuse d'avoir recouru mais c'était dur !!!! Quand je pense qu'hier mon chéri a couru les 64km/2800m des Templiers en 11h39... Heureusement que lui s'était entrainé !

Published by magalipao
commenter cet article
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 13:26

Tout d'abord un week-end de 3 jours dans le Vercors près de Villard-de-lans avec le club TCN où les journées étaient rythmées par le matin une grosse sortie trail dans ce décor de rêve et à midi la balade familiale (qui s'est transformée en une vraie rando le dimanche, magnifique mais dur dur pour nous qui portions chacun un baby) Quelques photos de la balade sur :

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/VercorsJuin15?authkey=Gv1sRgCJeykrvt-aatgQE#slideshow/6159448111198824018

Puis un séjour de quelques jours à Amsterdam qui nous a permis de découvrir cette ville superbe ainsi que quelques musées (énorme merci à Noé qui nous a permis d'éviter la queue de 2h pour la maison d'Anne Frank !). A noter que pour l'aller comme le retour on ne nous a jamais demandé ni carte d'identité ni papier pour aucun de nous... Ça valait le coup de se stresser pour notre baby et de lui faire faire en urgence un passeport....

Nous avions trouvé un super logement avec petite terrasse le long d'un canal, prêt de vélos gratuits (!), proprio (Early) hyper sympa et très serviable...je vous laisse le lien, n'hésitez pas à y aller si vous souhaitez visiter Amsterdam !

http://www.booking.com/hotel/nl/at-early-s-olympic-old-style.fr.html?aid=311089;label=at-early-s-olympic-old-style-7xSXyoZUSWVXkUt04mCsewS30645136344%3Apl%3Ata%3Ap1%3Ap2%3Aac%3Aap1t1%3Aneg;sid=803eb2109436994da470c657be15e43c;dcid=1;dist=0;srfid=e6855f558dd54c04bd28b2818f944102d7dd8054X1;type=total;ucfs=1&

Photos sur :

https://picasaweb.google.com/MagaliPao/AmsterdamJuin15?authkey=Gv1sRgCMHYmfjfhLj4_gE#slideshow/6159451142618580482

(dommage...je préférais la précédente mise en page d'overblog...)

Vercors avec TCN puis AMSTERDAM
Published by magalipao
commenter cet article
18 mai 2015 1 18 /05 /mai /2015 12:30
Tour du Pic St-loup by night (34) 17.05.15

Trail de 18km / 875 km. Départ de Saint-Mathieu de tréviers (prononcé trévierssssssseee)

Récit de mon chéri François.

"J'arrive vers 21h. Je me gare à proximité de la mairie où il n'y a aucune animation et beaucoup de places. Soudain je vois un coureur qui s'échauffe, il y aura au moins 2 coureurs sur cette course !!! (j'ai un chéri plein d'humour ;) ) Je sors, mets mes affaires et ma puce puis me dirige vers le "barrum" Festa trail : l'arche, le camion-podium, la buvette et le gymnase avec le ravito. Je décide de m'échauffer en faisant un gros tour. Dès le début j'aperçois Pierre et Yorick qui parlent ensemble. Je vais les saluer et ils me demandent si Magali est venue. Je leur répond qu'elle pouponne (en vérité la nuit je dors !!! Je prend des forces pour quand mes bébés sont réveillés !!!). Puis je vais faire mes longueurs avec quelques accélérations. Vers 21h20 je me place sous l'arche avec les quelques 200 participants. Les filles sont placées en 1er, sympa non ! Le brief nous prévient que le tracé est technique mais je le savais déjà.

3,2,1,0 le public nous encourage et nous partons. L'allure est vive, je la trouve même trop rapide mais mécaniquement je suis le train. Je revois Yorick qui m'encourage. Dans le vieux village j'entends au loin "Allez François !!!!" puis je me retrouve près du groupe. Je cours assez vite puis je reconnais Marion et Simon que j'avais prévu de voir après la course. Je me retourne et lui crie "Marion, merci". Ces encouragement me boostent et je continue à mon rythme rapide par les ruelles puis par les chemins. La nuit tombe. En bas du sentier du château je retrouve mon parcours habituel. Je cours un peu puis marche car je suis essoufflé et j'ai une petite pointe sur le quadri. Cela me fait du bien, je retrouve des sensations. La nuit est fraiche mais pas trop. La garrigue exhale des odeurs de thym et romarin. Je cours à la frontale. Cela fait longtemps que je n'avais pas vécu cela. La montée sur Montferrand est simple mais ardue puis sorti du château je descend rapidement et je met de la distance avec un groupe qui me suivait. Un coureur me suit mais ne me double pas. Je retrouve une allure rapide. Au col avant de descendre je me fais doubler par un petit groupe. Je refais mon lacet et mâchonne mes bouts de banane séchée en regardant les falaises de l'Hortus sous les lumières du soleil couchant. Je descends avec une bonne allure, heureux de retrouver mes sentiers familiers ; mais dans la pénombre cela change tout et requiert une attention supplémentaire. Je tiens le rythme puis avant le passage à découvert je me fais rejoindre. Le coureur qui visiblement n'est pas du coin me lance "tu es sûr que c'est par là ?" "pas de soucis le tour du Pic je le connais par coeur" je ne rajoute pas "yeux fermés" mais je pourrais. D'ailleurs je me fais le constat que ma frontale éclaire bien moins que le modèle de la plupart des coureurs. Arrivé en haut du versant Nord-Ouest je sens que la tonicité et le jus sont là : mon rythme est meilleur. Au passage de Cazevieille je sais que j'ai déjà fait une grosse partie mais il reste la montée de Cazevieille. Je la monte tranquillement en suivant, en doublant, en courant même alors que je marche plus fréquemment lors des entrainements. Et toujours ces odeurs de garrigue et cette fraicheur bienfaitrice. Cette course de nuit est un régal. Les lumières de Saint Mathieu et Montpellier ponctuent le paysage de petites aiguilles lumineuses. Des crampes commencent dans les mollets, je baisse les chaussettes de contention (hummm mais non mon chéri il ne fallait pas les baisser !!! ?!) Je commence la descente vers St Mathieu. Cette descente technique, parsemée d'arêtes rocheuses, de gravier, de marches glissantes... Mes chaussures, celles du GRP, commencent à me faire souffrir, elles sont trop petites (tiens je ne savais pas que mon chéri était en train de rapetisser ;) ). Je découvrirais à l'arrivée qu'elles sont lacérées par les racines et les pierres. Cette descente je la fais plus lentement que d'habitude mais elle me plaît tellement, je connais si bien ses pièges et comment la descendre. Je double une petite dizaine de personnes puis me retrouve sur le bitume. Cette portion est longue et fatiguante pour ces quelques mètres. Je regarde ma montre, mon objectif de finir en 2h20 est envolé mais je fais tout pour la finir en 2h30.

Arrivée au vieux village je sens que c'est bon, j'accélère, j'arrive en bas de la petite côte, je débranche le cerveau et déroule lourdement ma foulée. Je finis les derniers mètres en grappillant les secondes qui me feront gagner quelques minutes. Je finis en 2h31mn. J'ai chaud et j'ai soif. Mon bidon est vide. Je vais au ravito, grignote un bout de banane, un bout de pomme et des raisins secs en avalant un verre de coca. Je suis bien.

Pourtant en roulant vers Castelnau je suis pris d'un mal au ventre. Cela ne m’ait jamais arrivé mais je crois que j'ai fourni un bon effort et je suis satisfait de ma soirée. Ma 1ère course de 2015 est réussie et en appelle d'autres."

Published by magalipao
commenter cet article

Présentation

  • : Une passion : le trail
  • Une passion : le trail
  • : Pour rencontrer d'autres passionnés, vivre encore tous ces moments intenses de bonheur et découvrir toujours plus de superbes paysages... Mail : magalipao@yahoo.fr
  • Contact

* ODE AUX TRAILEURS ! *

Cours dans les monotraces, cours
Prend du plaisir encore, toujours,
Savoure ces beaux paysages
Cette nature encore sauvage...

Amoureux de Dame Nature
Vis  plein  de belles  aventures
Avec  tous  ces superbes trails
A travers monts, vallées, broussailles...

Prend du plaisir encore, toujours,
Profite de cette beauté : cours !
L'adrénaline  coule  à  flot
Dans ce beau sport fait en solo.

Magali (20/12/2009)

 

Recherche

Mes prochaines courses...

Il y en aura plein d'autres ... dur dur de planifier !!! ils sont tous trop beaux ces trails !!! 

 

* le festa-trail 2012

* le trail des grands duc de Chartreuse (84km/4314m le 24 juin)

 

* le semi-raid de la réunion 2012

*** mes courses en 2012 ***

4 février : Trail du Forest-trail (31) - 48.2km/1150m (5h40mn33s)

26 février : Trail du Glanum (13) - 26km/1000m (2h56mn)

8 avril : Trail des Citadelles (09) - 73km/3600m (11h50mn07s)

*** mes courses en 2011 ***

30 janvier : Trail de Sauve (30) - 25 km/1200m (2h46mn21s)

13 février : Duo de Mauguio avec Mag - 14.4 km (1h08mn22s). Nous étions la "team des pingouins" !

20 février : Trail de Fontaine-de-Vaucluse (84) - 26 km/850m (2h44mn)

6 mars : Trail aux Etoiles (30) - 72km/2800m (10h07mn)

27 mars : Trail de Portes (30) - 30km/900m (3h19mn)

17 avril : Trail du Camp de César (30) - 44km/2300m (5h39mn43s)

22 mai : Marathon de l'Hortus (34) - 43km/1800m (5h56mn06s)

2 juin : Trail du Pont du Gard (30) - 26 km/1100m (3h20mn)

4 juillet : Trail du Mont-Aigoual (30) - 37km/1200m (4h14mn20s)

18 septembre : Semi-marathon de Teyran (34) - 21km/150m (1h48mn22s)

9 octobre : Trail de Gorbio (06) - 42km/2900m (6h37mn05s)

27 novembre : 10.5 km de Bellegarde (52mn08s)

11 décembre : Trail de l'hivernatrail (30) - 37km/1200m (4h01mn39s)

Catégories

*** mes courses en 2010 ***

31 janvier  : Trail de Quissac (30) - 23km/750m (2h23mn35s)
14 février   : Duo de Mauguio (34) avec jp - 14.4km (1h06mn04s) (nous étions "Basilic et Evinrude" !)
21 février   : Trail de la Sautaroc (34) - 26km/1200m (3h06mn)
28 mars     : Trail de Portes (30) - 30km/900m (3h09mn)

18 avril       : Trail d'Orsan (30) - 44km/2265m (5h38mn)

13 mai        : Trail du Pont du Gard (30) - 26km/1200m (2h51mn54s)

30 mai        : Trail des Corniches (12) - 25km/850m (2h45mn)

13 juin         : Trail du Verdon Canyon Challenge (83) - 30km/2000m (4h15mn04s)

4 juillet        : Trail du Mont-Aigoual (30) - 37km/1200m (4h19mns00s)

18 juillet      : Trail du Caroux (34) - 21km/1200m (3h22mn51s)

26 septembre : Trail de Poulx (30) - 27 km/1000m (3h04mn43s)

9 octobre :  11.4 km de St-Jean-de-Cuculles (34) (53mn00s)

7 novembre : Trail d'Anduze (30) - 32 km/1200m (3h10mn41s)

28 novembre : 10.5 km de Bellegarde (30) - 10.5 km (48mn24s)

13 décembre : Hivernatrail (30) - 35 km/1300 (3h41mn07s)

*** Mes courses en 2009 ***

1er février : Trail de Villeveyrac (34) - 25 km (2h28mn19)
8 février : Duo de Mauguio avec mon frère  (34) - 14.4 km (1h08)
12 avril : Trail de Claret  (34) - 15.5 km (1h29mn26)
19 avril : Trail de Gignac (34) - 26 km (2h28)
21 mai : Trail du Pont du Gard (30) - 26 km (3h12mn55)
30 mai : 15 km d'Anduze (30) (1h15)
7 juin : Trail de Saint-Jean-du-Bruel (12)  - 25km/1400m (3h08)
5 juillet : Trail du Mont-Aigoual (30) - 37 km/1200m (4h12)
2 août : Trail du Viala-du-Tarn (12) - 30km/1100m (3h45)
10 octobre : 10.7 km de St-Jean-de-Cuculles (34) (52mn45)
1er novembre : Trail d'Anduze (30) - 32 km/1000m (3h21)
15 novembre  : Tiers de marathon à Lavérune (1h04mn50)
13 décembre  : Hivernatrail (30) - 35 km/1300m (4h05mn01)